Il y a quelques temps, une amienaute publiait un article qui aiguisait ma curiosité et inspirait mon pinceau. Quelques heures de voiture et nous arrivions sur le site des Orgues d'Ille sur Têt

Orgues d'Ille sur têt

  La nature était en effervescence. Le site, pas encore envahi par les touristes, était calme, reposant. Je me laissais aller à l'interprétation des formes de ce décor minéral sculpté par l'érosion.

 

Les orgues

Derrière moi, un tout autre paysage : les cimes neigeuses du Canigou.

Canigou

Encore des  sculptures naturelles, insolites, cheminées de fée majestueuses, blocailles, magie des arbres en équilibre.

Fragile, ce petit cabanon tapi parmi les oliviers contre les dernières concrétions, veut passer inaperçu mais il n'a pu échapper à mon regard. 

Cabanon Ille sur têt

Nous traversons des champs de cerisiers, amandiers, abricotiers tous prométeurs de fruits biens dorés et gorgés de soleil catalan et partons à la découverte de la ville.

Font de la vila Ille sur têt

 Au pied de l'église St Etienne, la "font de la vila" serait la plus ancienne d'Ille sur Têt

Derrière l'église la Place del Ram : 

 

Ille sur Têt

 

Une Illoise m'a expliqué que cette fontaine, (posée sur deux gros pavés de brique)  était assez  récente. La ville l'avait contruite en mémoire d'un peintre Catalan grand amateur de fontaines.

Face à la fontaine :

Croix Ille sur têt

Une croix en pierre de Gérone est érigée au centre de la place.

Les remparts ceinturent la ville et la Tour de l'Alexis porte les stigmantes de son âge (XIIème)

Tour d'Alexis Ille sur têt

La tour est inaccessible sauf.....aux pigeons.

Témoin du passé, le lavoir s'incrit dans le petit patrimoine .

 

Lavoir Ille sur Têt

La ville travaille sur la réhabilitation des fontaines et lavoirs et celui ci en est un bel exemple.