Carnets de voyage et peintures de Chinou.

16 février 2017

Nérac

J'aime bien voyager en évitant de prendre l'autoroute.  Cela me donne l'occasion de m'arrêter pour voir une curiosité ,

Pigeonnier près Nérac

 ou de flâner dans les villages au grè de mon envie. Aujourd'hui , c'est Nérac où dès mon arrivée, l'horloge s'impose à mon regard......mais je vais tout de même prendre mon temps.

Horloge Nerac

Le village est ancien....les portes le sont aussi.

Porte

Dans un dédale de ruelles, les hôtels renaissance côtoient les maisons à colombage. 

Colombages

Je franchis le pont vieux,

Pont Vieux Nerac

emprunte la rue Sully au bout de laquelle m'attend une fontaine,

 Fontaine Sully

et reprends mon chemin vers le Parc Royal de la Garenne qui a abrité les amours du Roi et d'une soubrette.

89 Statue Fleurette

 

89 Fontaines parc Nérac

Sur les berges de la Baïse, un charmant pavillon.

Pavillon du Roy Nérac

Je regagne le centre ville, passe devant le fontaine du Griffon, asséchée, en mauvais état, envahie par les feuilles. Dommage car les mascarons sont interessants.

Fontaine du griffon

puis m'arrête au pied de l'escalier du château pour croquer celle-ci.

Fontaine du Château Nérac

Il fait froid et il m'est de plus en plus difficile de dessiner. Je ne peux tout de même pas quitter Nérac sans faire figurer dans mon carnet de voyage de château où vécut Henri IV.

 Château Nérac

Bestiaire

 

 

Posté par chinou à 00:22 - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


04 février 2017

Jardins Majorelle

Après mon escapade vivifiante à Imlil je retrouve la chaleur de  Marrakech .  Heureusement une alternative s'offre à moi: un véritable havre de paix, de fraîcheur, de couleur. Là ....chuuut, je ne parle plus, je dessine, je savoure et contemple le bleu Majorelle si cher à Yves St Laurent.

Jardins Majorelle

Bleu Majorelle

 Jardins Majorelle

 Bambouseraie

 Porte

33 Potiches

Ce soir, je rentre fourbue mais Hassan est là , très attentionné.

Théière

Très tôt le matin, juste après sa prière, il prépare mon cafè avant ....celui des autres pensionnaires et nous le buvons ensemble dans la cuisine du Riad où il préparera quelques heures plus tard le déjeuner .

 Cuisine d'Hassan

Puis je pars découvrir d'autres lieux.

 Porte Bab Agnaou

A l'intérieur des remparts

 Tombeau Saadien

Tombeaux Saadiens

Une pause déjeuner....en musique,

 Darbouka

Une parade amoureuse tout aussi bruyante.

Cigognes

et je repars découvrir un autre visage de Marrackech.

Tapis

Maroc Artisanal

 Fnac

Une dernière soirée au Riad, il est temps de boucler les bagages, de dire au-revoir à mes hôtes,

Salons

de saluer Hassan qui a tout fait pour rendre mon séjour agréable. Je m'endormirai après un émouvant coucher de soleil,  dernières couleurs d'un maroc chaleureux.

Coucher de soleil

avant de ne regagner Paris.

Aéroport



Posté par chinou à 20:22 - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

26 janvier 2017

Marrakech

Une petite rétrospective qui va amener chaleur et soleil sur mes pages.  

A Casablanca,5 h de retard ...........que je vais meubler en dessinant au crayon de couleur sur la page spectacle d'un journal local. 

 Couverture

 L'attente est longue, quelques péripéties altérent ma bonne humeur et c'est avec un grand soupir de soulagement que j'arrive au Riad à 22h.  Hassan me souhaite la bienvenue d'un large sourire réconfortant.

Arrivée au riad

Au lever du jour, le soleil éclaire les terrasses supérieures du riad

 Riad Sahara Nour

La journée commence par l'incontournable place Jemâa El Fna

 4 Place Jemaâ El Fna Porteur d'eau

 Je pourrais y passer la journée tant il y a matière à dessiner mais je préfère aller chercher un peu de fraîcheur dans les souks.

 Au souk

 Souk des teinturiers

Travail de la laine

 Il faut parfois ruser pour dessiner sous peine d'avoir sans arrêt la main à la poche pour donner un bakchich.

8 Les souks

Visite du musée de l'artisanat. 

  Marchande et lanternes au musée de l'artisanat

La pause déjeuner est aussi l'occasion de croquer.9 Depuis le cazfé des épices

 Dommage, je n'ai pas pu faire tout ce que je souhaitais à la Medersa Ben Youssef, mais je ne leur en veux pas. En France aussi , il m'a parfois été refusé de dessiner dans les musées.

11 Medersa Ben Youssef Zélliges

    La mosquée  koutoubia et les jardins qui l'entourent. 

Jardins de la Koutoubia    Mosquée de la Koutoubia

 Palais de Bahia   

Le soir, je suis accueillie par Hassan qui me sert un rafraîchissement bien mérité dans le patio ombragé du riad.

Fontaine Riad Sahara Nour

  Ce matin je prends un mini bus pour me rendre au pied de l'Atlas

Tahennaoute

Une pause dans un petit village,

Four en terre

Puis une autre pour visiter une huilerie .

 Conciliabule

Asni

Avant d'arriver à Imlil, un spectacle saisissant  : de la neige, oui, des montagnes enneigées.

Neige sur le Toubkal

Et ici, il fait bon, très bon.,  surtout pour moi qui ne supporte guère la chaleur

Toubkal

Je rencontre Mamadou, berbère rusé comme un fennec qui, me voyant dessiner "sa" montagne me demande de faire son portrait tout en essayant de me convaincre de lui donner mes euros contre ses dirhams !!

 Mamadou

La journée tire a sa fin, retour à Marrakech,

 Retour en mini bus

En faisant encore quelques haltes croquis .

Chameau

dont celui-ci qui m'a procuré une grande émotion.

 Dans l'Oued

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18 janvier 2017

A vos pinceaux

La télévision ne sait qu'inventer pour accrocher l'audience en début de soirée. Après la cuisine, la musique, la danse, l'éducation des enfants, la porte s'ouvrait le dernier mardi de décembre sur la peinture . L'émission est assez languissante et je meuble le temps avec carnet et crayon.

A vos pinceaux  A vos pinceaux

Pas facile de peindre le mouvement lorsque la caméra change sans arrêt de plan mais j'ai moins de mal avec la trapéziste qu'avec le clown jongleur.15 A vos pinceaux 3 A vos pinceaux Finalement, alors que je m'apprêtais à poursuivre l'expérience bien calée au fond de mon fauteuil, j'apprends que l'émission , n'ayant pas remporté l'audience escomptée, est déprogrammée , reportée à une date ultérieure, sur une autre chaîne. 

Délaissant la télévision mais ne comptant pas rester les mains croisées, j'ai envie d'aller dessiner à un atelier "coupe et couture de gants".Gants

Cet atelier est ouvert à tous à la cour des Senteurs à Versailles le 24 janvier  et il reste encore 5 places disponibles. Plus d'informations  ici

 

 

 

Posté par chinou à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 janvier 2017

Des blouses blanches ...ou presque (suite et fin)

Je n'avais pas fini de vous parler des "blouses blanches".  La dernière de toutes sera celle de la douce Hélène.

8 (1)Hélène Tisler pneumologue

J'ai fait connaissance de Sandra et Marie (quelle est la blonde, quelle est la brune?) qui pendant 3 semaines m'ont offert le café . 

8(3) Sandra       8(4) Marie

Noëlle, ses fous rires communicatifs et l'éternelle bonne humeur de 6 heures jusqu'à 22h .

9 Noëlle 

La patience de Philippe avec qui nous allons encore passer beaucoup de temps .

8 (2)Philippe Bétrancourt

 

Tous les portraits que je fais, à condition que l'émotion guide mon pinceau, sont ceux de personnes réellement rencontrées, sollicitées et consentantes . C'est le cas pour le portrait de Nadim, que je ne connais pas mais dont le visage m'inspirait.  

Nadim

Posté par chinou à 06:22 - Commentaires [76] - Permalien [#]
Tags : , ,