Carnets de voyage et peintures de Chinou.

16 mai 2018

Corse

L'idée avait germé il y a un bon moment déjà, mais c'est seulement le 10 avril que nous finalisons la réservation pour nos prochaines vacances : direction la Balagne.

Projets

Nous voici donc à Marseille où nous découvrons la nouvelle tour , fierté de l'architecte Nouvel. Vous souvenez vous, amis Gabians, depuis vos balcons, vous assistiez au départ du bateau et à la mini tornade en même temps que nous !

 Marseille

Une pause petit déjeuner à l'Île rousse et sans perdre de temps, nous rejoignons Calvi et flânons dans la basse ville.

 Calvi

Calvi

Mais je ne perds pas de vue mon but principal : randonner. Plusieurs sentiers mènent jusqu’au phare, permettant, de découvrir les recoins sauvages de cette avancée rocheuse, jardin littoral qu'est la presqu’île de la Revellata. 

 Pointe de la Revellata

De la fenêtre de ma chambre j'ai vue sur de belles luminosités qui  , du levant au couchant, habillent Notre Dame de la Serra. 

 

61 Notre Dame de la Serra

Nous faisons le déplacement à Corte pour vour voir une exposition, qui malheureusement, se termine aujourd'hui,

Corte

mais l'exposition permanente sur la corse est très enrichissante. 

63 Musée

 Promenade écourtée le long de la plage à cause de l'odeur nauséabonde des vélèlles désséchées sur le sable mais qui font le régal des bécasseaux.

64 Calvi

Il n'est pas toujours aisé de s'arrêter pour croquer les nombreuses fontaines qui, du type de celle-ci près de Belgodère, jalonnent les routes corses .

49 Belgodere


08 mai 2018

Gabians en vadrouille.

Gabiaçoise avait émis le désir de découvrir le Sidobre;  Ce matin, la météo est idéale pour nous y rendre.

Chaos de la Balme

Peyro Clabado

Une chèvre, telle une statue de granite,  profite du soleil sans prêter attention à nous. L'âne , moins farouche, vient lécher nos objectifs d'APN.

 Chêvre et âne

La montagne noire déploie toute sa gamme de fleurs sauvages. 

54 Flore

Au coeur du plateau granitique, Saint Salvy de la Balme nous offre le comble du mauvais goût :  un  imposant bloc de granite affublé d'un mascaron tari et d'un robinet en inox ! 

 Saint Salvy de la Balme

Arrêt à Burlats où déjà, les cars déversent leurs flots de touristes.

 Burlats

 

Castres : l'incontournable vue sur les maisons des tanneurs et tisserands qui se réflètent dans l'âgout.

 Castres

Ce matin départ vers le brouillard d'altitude. Le pic de Nore joue à cache cache avec les nuages ne laissant pas les Gabians indifférents . 

54 Pic de Nore 

 Dernière sortie avant leur départ : le Lac ......sous la bruine. Mais, si avec un pinceau, je peux aisément ensoleiller une journée je ne peux effacer la tristesse de la séparation.!

 Au lac

 

 

28 avril 2018

Migration de Gabians.

Cela faisait un long moment que j'avais envie de les revoir. Certains d'entr'eux n'étaient encore jamais venus chez moi.

  J-15

 Mail Gabians

 

Maintenant la date est fixée, ils quitteront Marseille à 9hs, prendront l'autoroute.

J-10

Départ

 

Je commence à consulter la carte IGN  pour repérer nos futures randos.

J-6

Carte IGN

 

Préparer les chambres, commander le soleil, penser à quelques plats typiques de la région....que de plaisir.

J-3

Préparatifs

 

Y aura t il des courageux pour faire de l'accrobranche ? 

J-2

Accroparc

Jour J : Juste le temps de poser les bagages ; guidés par la "sentinelle de la gorge" nous partons visiter le typique village d'Hautpoul .

 Soldat

Nous parcourons les ruelles sous le regard bienveillant de l'imposante vierge,

Hautpoul

poussons le portillon du jardin médiéval, pour accéder au bassin.

Portillon HautpoulHautpoul

 

Nous avons rendez vous avec Philippe un artiste marqueteur.  Gabianika est très attentive aux explications sur le travail du bois.

 Philippe Raymond

 

    Retour par le chemin des Passes pour une halte à la maison du bois. 



Posté par chinou à 10:22 - Commentaires [67] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 avril 2018

Galerie de portraits

Il y a des personnes qui,  sans les avoir jamais rencontrées, ont une personnalité qui m'inspire. Le problème est de faire passer dans le portrait ce que je ressens sans même les avoir vues.

Olga



Dans la Casbah

 

Ce n'est pas la première fois que je fais ce portrait mais j'ai toujours tendance à la vieillir. Sur l'aquarelle ,  elle a 8 ans de plus que sur cette huile, et elle n'est toujours pas très ressemblante. 

 Mathilde          Portrait d'enfant

 

Les salles d'attente sont pour moi une belle source d'inspiration à condition toutefois que je croque discrètement. 

Salle d'attente

 

Et il y a deux nouveaux portraits à insérer parmi tous ceux qui ont alimenté mes publications sur les "Blouses Blanches"
 Anne Vinel angiologue           Christophe Cron

Posté par chinou à 08:26 - Commentaires [70] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 avril 2018

Bordeaux

 Je ne me rends jamais à Bordeaux sans faire une halte dans quelques villages de caractère. 

 Sauveterre de Guyenne

 

Château

 

Un concert bien particulier que m'offre ce "cou nu" pour attirer mon attention pendant que je dessine le lavoir à La Sauve Majeure. 

Tête coq    coq

 

 La Sauve Majeure

 Personne à l'accueil pour la visite de l'abbaye.....je me contente d'une vue d'ensemble depuis le bas du village.

 Abbaye

 

Confortablement installée sur la place de cette bastide qu'est Créon, j'ai tout loisir de croquer les anciennes échoppes puisque.....la pluie m'épargne.

Créon

 

Les communistes du quartier de Bacalan avaient choisi d’illustrer leur flyer avec cette sculpture d'un poing levé....qui , désormais, attire toujours l'oeil au carrefour du bassin à flots. D'aucuns disent qu'elle pourrait être réutilisée pour commémorer "mai 68".

 Bacalan


"Marbre blanc luna d'Espagne / marbre vert du Rajasthan" pour l'oeuvre de Buren collection privée de l'institut culturel B. Magrez et une intêressante exposition Belin.

 Bernard Magrez

 

 Parfois le spectacle est aussi dans la rue. Cela fait plus de 3 ans que je rencontre "L'homme argent"  et aujourd'hui, il ose rompre son immobe lévitation pour m'adresser un sourire.  "La réalité n'est jamais univoque"

 Artistes de rue