18 mars : les  Pyrénées Orientales seront ma destination du jour .

 Canigou et romarin

Je m'y rends en effet pour assister  au 20 ème marché du romarin à Opoul .

37 Opoul

où j'espère bien rencontrer un artiste unique en son genre. Christian ne sera pas avare d'explications sur sa dextérité, minutie, outil (scie japonaise), travaillant le bois de romarin ou la pomme de pin (une de ses spécialités) avec beaucoup de gentillesse et de patience à mon égard m'offrant même une "tranche " de son savoir faire 

 Christian Le Menuisart (2)

Pour nous, passionnés, la matinée passe trop vite ; Une prochaine fois je le questionnerai sur les contes et légendes qui entourent ce bois et fleurs de romarin auxquels les anciens vouaient une grande vénération* mais maintenant il  est temps pour moi de rejoindre Fitou. 

 Fitou

 Fitou

 

Une halte sur le retour où , à défaut de voir les marais rougeoyants, j'assisterai au repas des flamants roses. 

 Flamants

 

Pour retrouver Christian c'est ici : http://menuiserie-montner.over-blog.com/ ou là : http://autourde.over-blog.com/

Le romarin : Lors de ma visite au marché, plusieurs branches de romarin m'ont aidé gracieusement offertes. Le romarin fait l’objet de très nombreuses mentions historiques et légendaires. Autrefois, on s'en servait généreuseùent dans toutes les fêtes, qu'il s'agisse de cérémonies nuptiales, funéraires ou de célébrations profanes. Les mariées portaient des couronnes de romarin, symboles d’amour et de fidélité, tandis que les invités recevaient des branches enjolivées de rubans de soie multicolores. On mettait aussi des brins de romarin sous les oreillers pour chasser les mauvais esprits et les cauchemars.    (Info web "le PèreLouis"restaurant Bistrot)